Bon plan

dimanche 22 mai 2011

Le Grand Prix du Tour de Veyrines - ou les 10 km de Mérignac

Petite course de 10 km avec seulement 86 arrivés pour le 10 km, il faut dire que Le Grand Prix du Tour de Veyrines n'est pas Labélisé FFA (donc les 10 km sont-ils vraiment 10 km?) aucune borne sur le parcours.

Contrairement à ce que j'avais cru initialement, ce n'est pas non plus une course sur route à proprement parlé puisqu'on court à 90% du temps dans des bois. S'il venait à pleuvoir...Du coup, cela transforme cette course en course nature, en pleine ville.



Le parcours est constitué d'une boucle de 5 km à faire deux fois. Lorsqu'on entame la seconde boucle, il faut demander un chouchou aux deux charmantes jeunes filles et le mettre au poignet comme preuve de passage.

Aucun chronométrage officiel, pas de puce au pied, même pas de chronomètre visible à l'arrivée !
Un organisateur prévient avant de partir : parcours difficile avec beaucoup de relances. 
Pitié alors allez vous me dire, n'en jetez plus !!! 

Et bien si ! Cette course reste quand même très sympathique.

Tout d'abord les bénévoles ont fait preuve d'urbanité et ont été encore une fois à la hauteur, merci à eux
Un T-Shirt Coton gentillet offert à l'inscription (8€).

Le parcours difficile ne l'était finalement pas, sauf sur 500m, petite montée avec vent de face, à faire deux fois. Les fameuses relances étaient en fait de nombreux virages dans les bois, la photo du parcours vient vous l'expliquer, mais rien de franchement méchant. Les crossmen s'y retrouveront (donc pas moi)

Les sous-bois nous ont protégés du soleil (présent, mais pas harassant non plus) et du vent (sauf sur 500 m), mais cela fait du bien de courir en pleine nature. Attention, ce n'est pas un trail non plus.

Un seul ravitaillement sur le parcours, minimaliste (que de l'eau), mais bon, ce n'est qu'un 10 km. A l'arrivée par contre, eau et fruits divers à volonté, sans bousculade, faut dire, nous n'étions pas nombreux, de quoi s'en remettre. 

Comme cette course avait été organisée au sein d'une fête de quartier, les enfants pouvaient patienter sur les manèges présents à l'arrivée avec celui des deux parents qui ne courait pas.

Et truc vraiment sympathique, au franchissement de la ligne d'arrivée : le speaker a une feuille avec nos numéros de dossard et nos noms. Il nous accueille individuellement par notre nom et prénom, du jamais vu encore pour moi qui suis un anonyme. Cela m'a procuré un plaisir certain.

C'est peut-être un détail pour vous,
Mais pour moi, ça veut dire beaucoup,
Ça veut dire que j'étais libre,
Heureux d'être là malgré tout

Bref, ce ne sera pas une course sur laquelle chacun viendra rechercher une perf officielle, mais de quoi se faire un bon entraînement grandeur nature, dans les sous-bois d'une grande ville. Pour ma part, j'ai fait 46'59 à mon chrono, 47'01 au leur, si c'était bien un 10 bornes, cela me fait 1'37 de mieux qu'à ma première course.

Je suis parti peu après la course finie, j'avais d'autres activités qui m'attendaient en ce week end chargé, je n'ai donc pas participé aux réjouissances d'après fête, l'année prochaine sans doute. 

Merci pour cette course

Aucun commentaire: