Bon plan

vendredi 30 novembre 2012

Suunto Ambit V2 let's Go

Ca y est, la version tant attendue vient de sortir. 

Voici ce qui a changé, accompagné de ma traduction personnelle :

Ambit 2.0 related features and improvements: (améliorations de la montre)

  • ANT+ support
  • support ANT+
  • Foot POD support
  • Support du Foot Pod / accéléromètre
  • Interval timer
  • Intervallomètre (fractionné ?)
  • Suunto Apps support
  • Support du programme Suunto Apps (possibilité de créer soi-même des champs de données)
  • Tighter speed fusion filter giving more stable running pace
  • Stabilisation accrue de l'allure grâce à un ajustement du filtre de vitesse 
  • Exercise summary to show the number of manual laps (in previous version the number of laps included manual, auto and pause laps combined)
  • Résumé de la sortie montrant le nombre d'intervalles manuels (dans la version précédente, le nombre d'intervalles incluait  les intervalles manuels, automatiques, ainsi que les pauses)
  • Pausing no longer interferes with lap count in the Ambit
  • La pause n'interfère désormais plus sur les intervalles de l'Ambit
  • Improvement of log memory capacity when using GPS
  • Amélioration de la capacité mémoire lors de l'utilisation du GPS




 Ambit 2.0 related Movescount improvements & bug fixes: (amélioration du logiciel movescount)

 

  • Faster updating of satellite orbit data during Moveslink synchronization
  • L'orbitrage
  • Individual selection of all PODs in custom exercise modes in Movescount
  • Sélection individuelle de chaque POD dans les paramètres avancés de chaque sport dans Movescount.
  • Fixed minimum/maximum value bug in Movescount
  • Réparation du bug dans movescount de la valeur minimum/maximum (?)
  • Lap notes to differentiate autolaps and pause laps in Movescount
  • Note dans les intervalles pour distinguer les intervalles automatiques des intervalles de pauses dans Movescount
  • Ambit release notes available from GEAR page in Movescount
  • Note de version de l'Ambit disponible depuis la page "équipement" dans Movescount
  • Sorting option added for POIs & routes in Movescount
  • Option de tri ajoutée pour les POI et les itinéraires dans Movescount
  • Fixed a bug of Movescount not using avg cadence calculated by the Ambit 
  • Réparation d'un bug de Movescount qui n'utilisait pas l'allure moyenne calculée par l'Ambit

Bon, quantité de choses, dont certaines hautement sympathiques, mais, tout n'est pas réussi à mes yeux comme nous le verrons plus tard.

Edit du 2 déc - dans la précipitation de l'écriture du billet, j'ai commis plusieurs erreurs que je vais barrer. Je suis dans l'écriture du billet suivant dans lequel ne corrigerai mes erreurs 

Les bonnes choses

  • La possibilité d'utiliser le matériel ANT+, dont le footpod / accéléromètre, ce qui permet maintenant de se servir de l'Ambit sur un tapis roulant par exemple. Par contre, pas de système d'étalonnage possible semble-t-il pour l'accéléromètre, ce qui semble étrange.  J'ai essayé d'appairer mon accéléromètre et ma ceinture cardio Garmin ANT+ et ça a fonctionné. Par contre, pas de reconnaissance pour les cyclistes du capteur de puissance.
  • Le fait d'appuyer sur pause pendant un exercice n'implique plus la création d'un intervalle. YES ! C'est une très bonne chose.
  • Il devient possible de créer un système de fractionné, que ce soit en distance ou en temps. On peut également programmer une phase active en distance et une récup en temps et inversement.
  • Comme promis, il devient possible de créer des applications personnalisées, enfin entendons nous, il devient possible de créer des champs personnalisés à rajouter à la montre. C'est assez facile à créer, à utiliser et à mettre à disposition des uns et des autres.
    C'est carrément révolutionnaire, n'ayons pas peur des mots, car il ne me semble pas qu'aucune autre marque concurrente ne permette cela ! Permettre à l'utilisateur final de paramétrer sa montre à souhait, waouh ! J'aime beaucoup cette partie là, ce qui permet à chacun de vraiment personnaliser sa montre à sa mesure. 


Je prendrais le temps ce week end de montrer comment cela fonctionne, de faire des copies d'écran

Annoncé il y a plusieurs mois, Suunto avait promis de telles améliorations sur lesquelles d'aucun aura eu largement le temps de fantasmer. Du cou, les réalisations sont-elles à la hauteur des attentes ? Nous le saurons vite au travers des différents forums et autres blogs. D'après plusieurs de mes lectures, il semblerait quand même que Suunto soit à l'écoute des remarques faites et change certaines donnes suivant les remontées qui sont faites. Nous ne pouvons qu'apprécier la chose. En attendant, Suunto avait promis des améliorations, elles sont là.


 Les mauvaises surprises 

Si certains changement ne sont pas au rendez-vous, ce n'est pas très grave. Par contre, d'autres défauts plus importants ne sont toujours pas corrigés.

On ne peut toujours pas changer les paramètres d'affichage de la montre des modes sports directement depuis la montre. Il faut encore et toujours passer par movescount. Et ce soir, je suis pris au piège, voyez vous-même :


Du coup, je ne peux plus envoyer les modif faites sur movescount sur la montre. Je ne sais pas pourquoi. J'ai bien mis moveslink à jour, j'ai aussi réussi à mettre ma montre la jour, ce midi, au boulot, mais depuis que je suis rentré à la maison, je galère, je n'ai pu réaliser qu'une seule synchro

J'ai pu synchroniser à nouveau la montre en toute fin de soirée, juste avant que d'aller me coucher (minuit passé quand même) je suis rassuré.

Le système de fractionné est franchement mal fichu et rudimentaire.
  • Il est rattaché à chaque sport ou mode personnalisé. Ce n'est donc pas un système complet et indépendant que l'on rattache à n'importe quel sport.
  • Il est dit que si on ne n'indique pas de valeur pour le nombre d'intervalles, la montre continuera à tourner jusqu'à l'arrêt manuel. Pourtant, quand j'essaie, il refuse d'enregistrer la chose avec un champ vide. Bon, on met 99 et ça le fait, donc rien de grave.
  
  • Il est impossible de programmer un échauffement et une récup finale. Donc rien que pour faire un entraînement super simple genre échauffement + 10 x 30/30 + récup, il faudra :
    1. programmer un sport avec une durée de temps unique pour l'échauffement, remettre tout à 0, puis 
    2. utiliser un second sport pour le 30/30 puis remettre tout à 0 
    3. pour enfin utiliser un troisième sport sans intervalle cette fois ci pour la récup. 
Donc un peu lourd je trouve toutes ces manip.   
Imaginez maintenant ce qu'il faudrait faire pour deux séries de fractionnés différents:

    1. sport 1 échauffement (avec création d'une alerte sur vitesse ou FC maxi + alerte programmée pour un temps déterminé d'échauffement)
    2. sport 2 fractionné type 1 x fois
    3. sport 3 récup (avec une alerte sur vitesse ou FC trop rapide, différente du sport 1 et un temps de récup déterminé, différent du temps d'échauffement)
    4. sport 4 fractionné type 2 x fois (avec objectif de temps ou de distance)
    5. sport 5 récup finale sans objectif. (edit - procédure à lire dans le billet suivant)


A noter qu'il ne sera pas possible de créer une alerte sur une allure trop basse ou trop élevée. Du coup, si vous voulez courir 10 min ou 3 km entre 78% et 82% de la VMA ou entre 4'15 et 4'25/km par exemple, vous n'aurez aucune possibilité de créer une alerte pour vous signaler que vous n'êtes pas dans les clous !

Bref, copie à revoir sur ce point, c'est trop compliqué et trop rudimentaire. 

Moi qui avais espéré que le module "OUTILS" "PLANIFICATEUR D'ENTRAINEMENT" soit entièrement revu et permette la fabrication d'entraînements complets, je peux aller me rhabiller.

Les apps
Si la création d'applications personnalisées semble simple j'ai peur que le système devienne vite brouillon. Un système de tri par langue serait pas mal, mais aussi une explication de leur catégorisation d'application. Quelle différence fait Suunto entre "compétition" et "performance" ? Bref, ça va vite tourner au méli mélo, avec des mêmes applis faites par plusieurs personnes, mais c'est je pense relativement mineur comme défaut.

Imaginons également que l'on soit à la 16ème page d'apps, que l'on regarde une application dans le détail puis ensuite que l'on fasse "page précédente" avec la flèche du navigateur pour revenir à la liste des applis, on se retrouve non pas à la page 16, mais à la page 1 donc case départ, sympathique.

Etrange également d'avoir accès pour la programmation, à des paramètres inaccessibles simplement à l'affichage sur la montre comme "les tours précédents". Si les variables de tours précédents étaient simplement accessibles sans passer par la programmation, qu'est-ce que ce serait plus simple !




 

Mais le truc le moins sympathique de l'histoire et surtout le plus incompréhensible, c'est de ne pas pouvoir sélectionner plus d'une application personnalisée pour un mode de sport.


Là, on peut vraiment se demander pourquoi une telle limite ? C'est à mes yeux complètement incompréhensible. Gageons que cela change.

Natation
Je regrette également qu'il ne soit toujours pas possible d'avoir un décompte automatique du nombre de longueurs réalisées lorsque l'on nage en piscine. Et là, c'est une chose qu'il ne me semble pas possible encore de programmer car il faudrait accéder au très puissant accéléromètre de Suunto

Certains s'y sont essayés (nombre d'intervalles x 25 ou 50 ou 100 m), mais il leur faut pour cela appuyer sur le bouton des intervalles à chaque longueur ou aller retour, ce que Suunto déconseille fortement de faire dans l'eau ! Du coup, des utilisateurs qui n'auraient pas bien lu la notice vont mettre leur Ambit en grand danger !


Bref, Suunto offre à sa montre un potentiel énorme et inédit en laissant l'utilisateur final programmer SA montre. Cela ouvre bien des horizons à chacun. Mais cela reste incomplet et basique. Saluons cependant ce premier GRAND PAS.

De plus, le fractionné tant attendu est bien trop rudimentaire pour intéresser qui se plongera dans des entraînements un tant soi peu structurés. Vraiment dommage ! 
De plus, il faut encore passer par movescount pour programmer et donc pour profiter de sa montre. On supposera que cela est volontaire de la part de Suunto, quand on sait que le training manager (logiciel de l'ordinateur) de la Suunto T6 n'est plus disponible non plus.

2 commentaires:

Thierry a dit…

J'attends avec impatience ton retour sur la nouvelle version.

Malo97 a dit…

Il est écrit, je suis en train de le mettre en forme, les qualités de mises en forme de ce blog sont plutôt mauvaises,du coup le passage du traitement de texte local à la mise en forme sur le blog est long, car le simple copier coller n'y suffit pas

Au plus tard pour samedi