Bon plan

lundi 1 avril 2013

Gants et veste Goretex windstopper®

Le matériel et autres vêtements de sports étant généralement (très) chers, je suis un habitué des soldes pour compléter ou renouveler ma garde robe du parfait petit CAPiste. Pourquoi acheter plein pot ce que l'on peut s'offrir à moindre coût, tout en faisant profiter les petits magasins, merci à eux.

Cet hiver, donc, j'ai profité des soldes pour m'acheter deux vêtements différents dans une marque plutôt haut de gamme : Gorewear. 

L'idée était à la fois de me faire plaisir, mais aussi de me rendre compte "à moindre frais" de l'intérêt du haut de gamme comparé aux marques des grandes surfaces de sport. Notez que je ne dénigre pas les vêtements de ces grandes surfaces, ils offrent souvent un rapport qualité prix très intéressant, mais quand est-il réellement du haut de gamme ?

Je voulais tout d'abord m'acheter une paire de gants, si possible Windstopper® et surtout "perspirante", c'est à dire, des gants qui n'ont pas l'effet des gants de chirurgiens, des gants dans lesquels on ne finit pas par nager dans sa sueur. 

Je n'avais jusqu'alors qu'une paire de gants achetée vraiment à pas cher, mais dans lesquels j'arrivais à nager, même par temps bien froid. Quand je les retirais, si jamais je devais décrocher mon téléphone (je cours toujours avec mon téléphone, même si je ne décroche que quand j'ai besoin d'un prétexte pour me faire une pause eh, eh, eh...), je devais galérer ensuite pour les remettre.

Du coup, je me suis offert

des Gore Running Wear Wind Stopper Soft Shell



Je n'ai eu que peu l'occasion de les utiliser, car blessé cet hiver, je n'ai que très peu couru, mais en plus, il n'a pas fait si froid que cela dans le grand Sud Ouest de la France contrairement au Nord de la France. Et oui ! 

Malgré tout, les quelques fois où j'ai eu à les porter, que ce soit pour courir ou pour sortir seulement, je les ai trouvé d'une rare efficacité : aucun problème de froid dû au vent et surtout, la sueur s'est faite très discrète.

Les doigts arborent une protection en silicone à la surface, ils permettent de mieux agripper un objet que l'on aurait besoin de tenir, tel un téléphone portable par exemple.

Le dessus du gant possède une matière pouvant permettre l’absorption du trop plein de sueur, si le besoin de s'éponger le front ou le visage se fait sentir. 

Petit bonus que j'ai découvert par hasard : la matière présente à l'index et au pouce permet en fait l'utilisation des écrans tactiles de nos téléphones portables. Ainsi, plus besoin de retirer ses gants pour (répondre au) téléphone. C'est le vrai plus du produit, même si je ne le savais pas au moment de l'achat.

Bref, très content de cet achat, qui en plus n'est pas moche du tout. 


Gants au look sympathique
Coupe vent
Perspirant / respirant
Compatible écrans tactiles de nos smartphones



Un peu cher, surtout plein pot

Autre achat : Veste POWER WINDSTOPPER® Soft Shell

Ce n'est pas l'achat que je cherchais à faire initialement. Au départ, je cherchais plutôt à acquérir une veste Mythos Soft Shell, mais il n'y avait plus ma taille dans le magasin, soldes obligent.

Je me suis finalement rabattu sur un autre produit, initialement prévu pour les cyclistes, avec trois poches à l'arrière : 


Côté coloris, je n'avais pas plus le choix, il n'y avait qu'un modèle blanc et noir. Pas mon kiff comme diraient certains, mais le prix soldé a fini de me persuader : 85€ au lieu de 150.

Je voulais une veste qui me tienne relativement chaud, elle est "Soft Shell" et qui soit coupe vent, elle est "Windstopper". L'idée était de m'en servir  pour les fins d'entraînements des journées froides, alors que je ne peux ni me changer sur place, ni passer immédiatement sous la douche.

Comme en plus, j'ai pris la résolution cette année de faire (un peu plus de) vélo pour soulager un genou que la CAP a rendu douloureux, c'était finalement un produit plutôt intéressant. 

Aussitôt acheté, aussitôt essayé, je m'en pars dès le lendemain pour une sortie vélo. 

Le côté coupe vent est net et à vélo, salutaire en plein hiver. 

La fermeture éclair remonte jusqu'en haut du col, la gorge est ainsi protégée du froid. 

Pour un baptême du feu, ce vêtement a été bien servi : c'est au cours de cette sortie que je suis tombé de vélo, (un pont en bois humide devenu patinoire) et que je me suis cassé une côté. La veste à tenu le choc. Certes, elle porte encore les stigmates de ma chute, quelques traces grisâtres qui ne sont pas parties au lavage, mais elle ne s'est pas du tout déchirée.YES !

Au final, je l'ai également portée à une ou deux reprises pour un jogging. L'une des poches arrières a accueilli avec plaisir mon smartphone : plus besoin de ceinture autour de la taille. Par contre, une fermeture éclair aurait été de bon aloi et aurait eu un effet rassurant, ma plus grande peur étant que le téléphone ne s'échappe et tombe. Malgré tout les poches sont relativement profondes. Heureusement cependant que mon téléphone est protégé par un capot, cela limite fortement le contact avec la sueur qui s'échappe du vêtement. Du coup, je ne sais pas si je ferais la même chose pour une sortie longue.

Côté fin d'entraînement hivernal, cette veste remplit parfaitement sa fonction : elle me tient au chaud et évite que je ne m'enrhume et le côté coupe vent est parfait. 

Conclusion : je suis très content de cet achat également.


  • Agréable à porter, on se sent à l'aise dedans.
  • Chaud (Soft Shell)
  • Coupe vent efficace (Windstopper)
  • Fermeture éclair qui monte jusqu'au cou, protégeant la gorge
  • Trois poches à l'arrière, profondes
 


Aucun reproche, si on considère le prix acceptable

Aucun commentaire: