Bon plan

lundi 17 juin 2013

Côté matériel, parlons lacets

Les lacets ? Pourquoi les lacets ? Sans doute parce qu'ils font parti de ces petits accessoires qui ont de leur importance et qui ne sont pas optionnels, sauf à avoir des Vibram Five Fingers Bikila à Scratch...

Personnellement, rien n'est plus pénible que de s'arrêter pendant un footing, pire, une compétition, pour remettre ses lacets ou pour desserrer des lacets sur un pied qui gonfle.

Différentes solutions existent, il faut nous tourner vers nos amis tri-athlètes, pour qui perdre le minimum de temps lors des transitions relève de la stratégie pure.

Les Xtenex®

Cela fait deux ans maintenant que j'ai acquis des lacets de la marque XTenex®







L'énorme avantage de ces lacets est qu'ils permettent de se chausser et de se déchausser en un éclair de temps. 

Par essence, ils sont élastiques et doté de nombreux nœuds, eux aussi élastiques.

Une fois installés, ces lacets ne bougeront plus, car les nœuds les rendent autobloquants. Ces nœuds vont se caler sur chaque trou des chaussures.


Un caillou dans la chaussure ? Du sable ? On déchausse, nettoie puis rechausse les chaussures en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire ! Testé et approuvé sur un semi marathon dont un passage sur le sable n'a fait qu'enfoncer le clou de ma conviction que ces lacets étaient vraiment formidables. 

Il y en a pour tous les goûts niveau couleur. 

Côté longueur, ils en existent pour les chaussures de sports, de rando ou de ville (j'ai testé aussi, c'est par contre moyen niveau aspect) et également pour les chaussures enfants. Pratique pour les jeunes qui ne savent pas encore lacer leurs chaussures et qui ne cessent de venir pour qu'on leur renoue leurs lacets. Plus nécessaire avec les XTenex®

Pas besoin de faire des boucles, on pourra laisser l'extrémité des lacets à l'air libre. Leur longueur est de toute manière calculée en fonction du type de chaussures choisi, les extrémités laissées libres ne gêneront pas. 


Le côté élastique permet au pied de rester à l'aise dans la chaussure même quand il gonfle pendant une course. 

Quant on renouvelle ses chaussures, on retire ces lacets de l'ancienne paire pour la remettre sur la nouvelle, donc réutilisables. 

Cependant, ces lacets n'aiment pas trop migrer d'une paire de chaussures à l'autre, leur manipulation abime l'embout et il devient vite difficile d'opérer le changement de chaussures après la 2 ou 3ème paire.

De plus, soyons complet, ces lacets ont pour défaut d'être pénibles à régler la première fois. Il faut trouver le bon niveau de réglage, le bon emplacement de chaque nœud (une 30aine par lacet adulte) quitte à compter le nombre de nœuds entre chaque trou de chaussure. Mais une fois le réglage trouvé, ce n'est que pur plaisir.

Ces lacets coûtent autour de 12€ / 12,50€ la paire. Cela peut sembler cher, mais le service rendu est là et durable.Difficile il y a 2 ans à trouver ailleurs que sur le net, les bons magasins de sports les proposent désormais.

Les Locklaces



Ils sont également élastiques et tout aussi pratiques à utiliser pour se chausser ou se déchausser en un tour de main. 

Aucun système de nœud, c'est un lacet juste élastique accompagné d'un système de blocage (sur la photo, le "bouton" "lock laces"). De fait, une fois installé, on tire sur le lacet puis on le bloque au niveau voulu. 

Plus simple à installer que les premiers, il faudra par contre procéder à deux trois manipulations : installer le lacet, les faire entrer dans le clip de serrage, couper la surlongueur puis installer l'embout final qui se clipse sur l'extrémité du lacet coupé. Si vous gardez de la longueur, on pourra glisser l’extrémité du lacet entre la languette de la chaussure et le lacet installé, afin que l'embout ne vienne pas taper sur la chaussure et vous gratifier de bruits récurrent à chaque foulée.


Bon la vidéo est en anglais, mais suffisamment explicite pour bien expliquer les manipulations au moins anglophile des lecteurs.

Quand on voudra changer les lacets de chaussures, il faudra déclipser l'embout (j'ai testé, c'est possible) pour le retirer des chaussures avant que de procéder à une nouvelle installation. Mais les extrémités des lacets ayants été coupées, cela sera-t-il facile de les faire passer dans les trous d'une nouvelle paire ? Rien n'est moins sûr.

Mais tant que les lacets sont neufs, étant plus fins que les Xtenex® , il est plus facile de les faire passer dans les trous des chaussures.

Les lacets n'ayant pas de nœuds, le réglage est plus simple et se fait juste en tirant dessus, puis en les bloquants avec le fermoir. 

Prix en magasin running : 14,50€ 
Mais encore faut-il les trouver. Dans le magasin où je les ai acquis, ils étaient installés tout en haut d'un rayon, limite planqués, mes yeux d'échassiers m'ont été utiles pour le coup. 

Les speedlaces


Très similaires aux lock laces, ils sont également élastiques et possèdent également un système de blocage similaire. On peut choisir la longueur à la commande, plus besoin donc de les couper à l'installation.

Cependant, la marque part du principe que les trous de chaussures ne sont pas tous de la même dimension, rendant parfois le passage des lacets difficile, allant jusqu'à les abimer. 

Speedlaces propose donc un second système : le "zero friction fittings". Il s'agira de fixer aux trous des chaussures des ergots supplémentaires dans lesquels ont fera entrer les lacets que l'on pourra ensuite faire glisser plus facilement. Ils seront ensuite bloqués avec le même clip que leur système simple. Par contre, avec ce système, je n'ai pas l'impression que les lacets soient élastiques, les ergots permettant à des lacets classiques de bien glisser pour s'ajuster correctement. L'avantage semble résider dans le fait qu'ils soient plus facilement réutilisables sur de nouvelles paires de chaussures.

On les choisira également en fonction de la taille des chaussures et la marque distingue également les chaussures basse des chaussures montantes .



La vidéo explique très bien le fonctionnement, combien même elle serait également en anglais. 
Je n'ai pas pu tester ce système, je n'en ai pas trouvé en France à la vente. Mais déjà les deux premiers systèmes font très bien le boulot.

Bon run

Malo

Aucun commentaire: