Bon plan

jeudi 1 janvier 2015

Sortez en lumière, soyez vus !

C'est la période, 

On en voit partout dans nos rues, 
Parfois autour de nos maisons,
Généralement dans nos salons

Lyon s'est paré de ses plus beaux atours et en a fait sa fête 

Je parle des lumières 


Mais quand est-il de nous, sportifs d'extérieur ?
Que nous soyons à pieds ?
Que nous soyons à vélo ?


J'ai toujours été soucieux de me rendre visible quand je sortais courir. Et pourtant, il y a quelques années encore, qu'il était difficile de trouver des équipements réfléchissants ! Et cela m'a valu bien des plaisanteries, pas toujours très fines d'ailleurs. Mais en attendant, j'ai toujours estimé que pour courir en toute sécurité, il fallait d'abord compter sur SA propre vigilance avant que de faire confiance dans la vigilance des autres.

Ce soucis est devenu une obsession pour mes enfants et notamment pour mon fils qui va maintenant seul au collège à vélo, le matin et le soir, alors que nous sommes entre chien et loup. Mais combien de nos enfants sont-ils convenablement équipés ? C'est d'autant plus difficile de les en persuader que les quolibets fusent encore bien souvent et ce n'est pas toujours facile pour un enfant de 6ème d'affronter le regard des plus grands ("tient un télétubbies !" Bande de p'tits c**, va !)

Quand je suis conducteur, c'est le moment de la journée que j’abhorre le plus, l'angoisse de ne pas voir un piéton qui traverse à cause des phares des voitures qui viennent à contre sens, à cause d'un manque de visibilité. 

Il y a quelques jours encore, j'ai failli renverser un vélo dans une intersection : pas de lumière, ni même les simples catadioptres, vêtements sombres ! A croire qu'il cherchait à se suicider, l'imbécile ! 

Si je reprends des données de la sécurité routière, histoire de ne rien inventer :

En 2013, plus de 14% des personnes tuées sur la route étaient des piétons.
Deux catégories de piétons sont particulièrement vulnérables :

  • les jeunes de moins de 18 ans, très nombreux à être blessés
  • Les personnes de plus de 75 ans
Près de 2 piétons tués sur 3 circulaient en milieu urbain.


Quelques chiffres clés sur les accidents de piétons :
46% des piétons tués circulaient de nuit, avec un pic d'accidentalité, enregistré en hiver entre 18h et 21h.

Si les jeunes enfants sont moins souvent tués (7%) que les personnes âgées + 65 ans (53%) sur les 489 décès de 2013, ils font partis de ceux qui sont le plus fréquemment blessés (22% des 11247 cas en 2013). Sans doute réchappent-ils plus facilement aux chocs du fait de leur jeunesse ?

Concernant le vélo 
moins de morts à vélo qu'à pied (164 vs 489) et moins de blessés aussi (3911 vs 11247). Est-ce à dire qu'il serait moins dangereux de circuler à vélo qu'à pied ? Certainement pas, il y a surtout moins de cyclistes que de piétons.

En attendant : Les accidents mortels ont lieu majoritairement en rase campagne (65% des tués), hors intersection (73% des tués) et de jour (83% des tués).

Pourquoi s'éclairer alors, si les tués le sont principalement de jour ?
Parce qu'il y a sans doute moins de cyclistes à circuler la nuit. Pour autant, combien sont-ils convenablement équipés ? Sans doute également le manque d'équipement expliquerait-il une moindre utilisation du vélo de nuit ?

Je me suis équipé
Certains équipements m'ont été prêtés pour l'occasion, et certains font déjà partie de ma panoplie.

Pour la CAP, mon premier équipement était assez rudimentaire, c'était il y a plus de 10 ans de cela, et j'avais eu bien du mal à le trouver à "l'époque"

 
Si cela faisait très gendarme, ça n'en était pas moins déjà un premier pas vers plus de visibilité.

Depuis, je suis équipé comme ça :

La veste vient d'une grande surface de sport, rayon vélo. Elle est franchement confortable, coupe vent, avec une petite poche arrière bien pratique. Certes, pour qui sue beaucoup, le biniou n'est pas bien pensé, mais cela reste secondaire. 
Je rappelle par ailleurs qu'on est sensé être équipé d'un gilet jaune lorsqu'on circule à vélo de nuit ou de jour avec une visibilité insuffisante hors agglomération. Ceci dit, je ne pense pas que cette veste réponde aux normes nécessaires et suffisantes de la loi, il manque déjà des bandes rétro-réfléchissantes. Mais déjà, de jour comme de nuit, on est bien visible !


A la poche de la veste, j'y clipse une lumière composée de 3 leds rouges que l'on peut mettre en lumière fixe ou en lumière clignotante (cercle rouge sur la photo). Ce produit, c'est le TG Clip Light et coûte la modique somme de 7,95€. Deux piles boutons pour une autonomie de 72h en mode fixe ou 144h en mode flash. De quoi passer l'hiver en toute tranquillité.

A cela, j'ajoute également au talon d'une de mes chaussures un accessoire lumineux en forme de fer à cheval, également en lumière fixe ou clignotante, c'est le TG Run-Bike Light. J'ai un vrai coup de cœur pour ce produit ci et pour 14,95€, vous acheterez un produit qui tient bien à la basket. Il lui faudra également deux piles boutons pour une autonomie de 70H (mode fixe) à 100H (mode flash)

Ils sont très lumineux et la fonction clignotante permet à la fois d'économiser la pile bouton et d'être mieux visible des autres.


Je me suis fait prêter un troisième produit que j'aime beaucoup aussi, le TG Strap Light. Il me faut juste remettre la main dessus, j'ai eu le malheur de le prêter à ma fille "tête en l'air". Il sera parfait à pied ou à vélo et sa sangle va à toutes les tailles de bras avec blouson. Lumière verte également, mode fixe et clignotant tout autant, c'est un parfait compagnon de sécurité pour adultes et enfants pour un prix également raisonnable, me semble-t-il : 14,95€



On peut se procurer ces trois derniers produits chez Tecnoglobe, ou sur le site http://www.hitecoutdoor.com. Je rappelle à cette occasion que le code promo malo2014 fonctionne toujours à ce jour.

Personnellement, j'ai été franchement séduit par TG Run-Bike LIGHT et le TG Strap Light. Avec le gilet, je pense que ce sont de bon outil pour être visible.

Maintenant, ce que j'aimerais, c'est trouver des collants qui soient un peu moins noirs et un peu plus réfléchissants... Affaire à suivre

Prochain article : la visibilité à vélo

Sportez vous bien
Malo 

Aucun commentaire: